Résiliation de mutuelle cmu complémentaire

Tout le monde peut avoir un changement dans la vie professionnelle, cela impliquant une perte de revenue. Une personne ayant souscrit une mutuelle santé peu si elle n’est plus capable de payer, résilier sont contrat. Une personne qui a un faible revenu peut demander à être affiliée à la CMU (Couverture Maladie Universelle). La CMU permet à toutes les personnes qui ont peu de ressources d’avoir une couverture sociale qui peut s’appliquer à toutes la famille. La CMU n’est pas assujettie à une cotisation. Pour en bénéficier, il faut présenter un dossier auprès de la caisse d’assurance maladie.

 

La résiliation d’une mutuelle santé et accéder à la CMU-C

mutuelle-cmuQuand il est impossible de payer une complémentaire santé du fait d’une perte de revenu par exemple suite à la perte de l’emploi, il est possible de résilier une mutuelle individuelle. Pour bénéficier d’une couverture sociale sans faire d’avance, il faut effectuer une demande pour accéder à la CMU.

La resiliation mutuelle peut se faire par le biais de votre mutuelle individuelle si celle-ci est affiliée. Ainsi votre mutuelle gérera votre dossier de CMU-C. La CMU permet de ne faire aucune avance de dépenses de santé.

 

Qui peut accéder à la CMU-C

Pour avoir droit à la CMU-C il faut correspondre à certains critères. Tout d’abord il faut résider en France d’une manière stable et avoir séjourné avant la demande au moins trois mois consécutive. Pour les étrangers, il faut que ceux-ci soient parfaitement en règle. Ensuite il faut répondre aux critères des ressources qui sont évalués en fonction des revenus imposables du noyau familial de l’année qui précède la demande de CMU-C, sont concernés : le conjoint ou conjointe, les enfants de moins de 25 ans, et les personnes qui sont déclarées fiscalement.

 

La prise en charge de la CMU-C

La CMU-C fonctionne comme une complémentaire santé, car elle prend en charge le ticket modérateur ainsi que la franchise de 1 euro. Concernant les dépassements d’honoraires chez les praticiens (qui sont de plus en courant) la CMU-C les prend en charge. Il faut tout de même souligner que la prise en charge est applicable que sur des prestations définies par la sécurité sociale. Enfin, un médecin ne peux par refuser un patient qui présente une carte de CMU-C, de plus le patient ne doit pas faire d’avance pour la consultation.